Communiqué de l'Association des Mères de Migrants Disparus

Nous, en tant qu’Association des mères de migrants disparus et au nom des mères et des sœurs de disparus, dénonçons les déclarations du chef du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, que nous considérons comme honteuses et portant atteinte à la dignité et aux sentiments de mères sans ressentir leur détresse et la perte de leurs enfants, dont certains n’ont pas vu leur fils depuis plus de 20 ans Et ne savent pas s’ils sont vivants ou morts.

Nous sommes bons à mentionner que si nos enfants avaient trouvé une bonne prise de conscience de la part des gouvernements et de la dignité dans leur pays, ils ne les auraient pas quittés.

Premièrement, nous blâmons la politique des pays de sud, en particulier la Tunisie, qui a détruit nos enfants et ne leur a pas fourni la vie qu’ils méritent.  Nos enfants n’ont fait qu’une erreur dans l’ambition de rechercher un avenir meilleur et d’améliorer leurs conditions dans d’autres pays.

Deuxièmement, nous blâmons la politique de l’Union Européenne, qui est considérée comme raciste, qui nous a imposé des visas et a resserré les frontières au visage de nos enfants, alors que ses citoyens se rendent dans nos pays sans problème ou sans files d’attente pour prendre des visas, seulement une carte d’identité suffisante pour entrer. De plus, leurs gouvernements sont de connivence avec le nôtre pour saper et exploiter notre richesse, nous avons donc été privés de projets de développement qui auraient pu créer des opportunités et des emplois pour nos jeunes.

Par conséquent, nous appelons à plus de prudence et de considération des sentiments des mères avant de faire des déclarations qui ne sont pas en place, et même les excuses que nous avons vues, nous n’avons pas ressenti sa sincérité seulement comme si c’était formel.

Enfin, nous affirmons que nous continuerons notre lutte pour le bien de nos enfants et les défendrons, et nous exigeons que la vérité sur leur disparition soit révélée.

Les mamans et les sœurs de disparus :

Fatma Kasraoui (mother)
Samia Jabloun (mother)
Awatef Daoudi (mother)
Sarra Besbes (sister)
Lamia Walhazi (sister)
Latifa Walhazi (sister)
Souad Rouahi (mother)
Malika Abdsamad (mother)
Faouzia Louati (mother)
Mounira Gouili (mother)
Soumaya Besbes (sister)
Monjia Nassri (mother)
Fadhila Jawachi (mother)
Rania Abdelatif (sister)

// include wp-footer wg cookies