Les survivants de Maridive 601 doivent débarquer - les villes solidaires en Europe sont prêtes à les accueillir

Les 75 migrants, qui ont été secourus le 31 mai par le navire tunisien “Maridive 601”, ne sont toujours pas autorisés à débarquer en Tunisie. On dénonce le fait que les autorités italiennes et maltaises ne sont pas venu au secours du bateau des migrants, alors qu’ils étaient en détresse dans les eaux internationales, au nord de la ville tunisienne, Zarzis. C’est une violation du droit international et des conventions maritimes!

Nous ne considérons pas la Tunisie comme un pays sûr pour les réfugiés et les migrants. La Tunisie n’a pas de système d’asile et les migrants et réfugiés n’y ont pas de perspectives viables. De nombreuses personnes à bord de Maridive 601 sont malades et ont besoin de soins médicaux. Ils ont tous besoin de nourriture, d’eau et d’un abri adéquat. Compte tenu de la répugnance des politiciens européens, il ne semble pas y avoir d’option pour leur transfert vers l’Europe à partir du ‘Maridive 601’.

Nous appelons donc les autorités tunisiennes à:

  • Autoriser au bateau ‘Maridive 601’ de débarquer au port le plus proche, qui est Zarzis!
  • Garantir que les migrants ne seront pas expulsés vers la Libye!

De même nous appelons les autorités européennes à :

  • Répondre adéquatement aux appels de détresse provenant de la mer et s’engager dans le sauvetage au lieu de s’engager dans des politiques de non-assistance et de dissuasion!
  • Réinstaller ces personnes en Europe, là où de nombreuses villes ont déclaré leur solidarité aux migrants et sont prêtes à les accueillir!

Alarm Phone

// include wp-footer wg cookies