Situation de détresse en mer et de vies en danger en raison des mesure sécuritaire des Gardes cotes Grec?

Des preuves montre des attaques sur les bateaux de migrants dans la mer Egée où les moteurs ont été enlevés et les bateaux perforé par les gardes cotes Grec

Au cours des deux dernières semaines, l’ « Alarm-Phone » a été alerté par des réfugiés à quatre différentes situations de détresse en mer Egée. Ils avaient rencontrées des unités spéciales des gardes cotes Grec masqués qui les ont attaqués dans la mer, entre la Turquie et les îles grecques. Leurs bateaux n’avaient pas été en détresse avant la présence des gardes cotes, ils auraient été en mesure de chercher un lieu de sur pour accosté eux même!

Après les attaques, ils ont été laissés seuls sur leur bateaux endommagé pour dérivé ou couler pendant des heures jusqu’à ce que les Gardes Cotes turcs sont venus à leur secours.

Nous avons été en contact direct avec certains migrants juste après qu’ils avaient été attaqués et nous avons vu comment la détresse des voyageurs a été délibérément provoquer par les gardes cotes Grec. Sur deux des quatre bateaux en détresse il y avait des enfants. Pas tous les passagers avaient des gilets de sauvetage. Nous avons été témoins pendant des conversations téléphoniques directes comment le bateau endommagé a mis les gens en état de panique par crainte de se noyer et perdre leur vie.

Nous sommes très alarmés par ces pratiques. Après une phase de brutalité et de refoulement « push-backs », fréquemment pratiquée par des unités spéciales des  gardes cotes Grec jusqu’en janvier 2015, les violations des droits de l’homme dans la mer Égée a nettement diminué sous le nouveau gouvernement Grec. Aurons-nous d’espérer un retour de pratiques violentes, à maltraiter et mettant en danger la vie des voyageurs à nouveau?

Entre le 26 juillet et le 1er août, les attaques ont eu lieu à différents endroits : près des îles de Lesbos, Samos et de Chios. Est-ce là une indication de dissuasion systématique des mesures effectuées par des unités de les gardes cotes Grec? Nous avons déjà apporté ces pratiques de refoulement à l’attention du gouvernement grec, qui a pris ces incidents très sérieusement et nous espérons pour une enquête officielle.

À l’heure actuelle, une mission de l’Agence Européenne des frontières Frontex est effectuée dans tous les endroits où ces cas de détresse sont survenu. Quel est le rôle de l’Agence Frontex et est ce que leur présence signifie qu’ils ont simplement à regarder  ses attaques et ne sont pas intervenir? Il existe un rapport par un réseau-activiste qui s’agit d’une attaque sur un bateau migrant à Lesbos devant la présence d’un bateau Frontex (voir Annexe 1).

Un communiqué de presse de la garde cote Grec est venu à notre attention sur le sujet de l’arrestation de trois jeunes hommes Grecque qui sont soupçonnés d’avoir commis des attaques sur les bateaux de migrants à proximité de l’île de Samos, portant des uniformes de le gendarmerie maritime. Mais ce cas ne permet pas d’expliquer l’émergence simultanée de plusieurs témoignages d’attaques des garde cote dans différentes régions (voir Annexe 2).

Chaque interception et blocage de bateaux dans cette border zone qui provoque la détresse des réfugiés seront traumatisent les voyageurs et conduit à plus de mort au frontière de l’Europe . Il est clair que ces pratiques ne conduira pas à une diminution dans la tentative de passages frontaliers, mais plutôt de forcer les gens à tenter le passage plusieurs fois. Nous avons rencontré des gens en Europe qui ont réussi à traverser la mer seulement après 8 tentatives, dans lesquelles ils ont dû prendre leurs petits enfants sur ces trajets risquée. Ces gens ne s’arrêteront pas traversée, ils ont besoin d’un endroit sûr pour y arriver et vivre.

Nous ne pouvons que répéter : nous avons besoin de sécurisé une voix légale et de moyens juridiques pour ceux qui voyagent vers l’Europe. Nous avons besoin d’ouvrir les lignes de ferry pour tous. La liberté de  circulation est le seul moyen, et cela nécessite également le partage des responsabilités. Il s’agit d’une responsabilité non seulement de la société Grecque: l’Europe doit réagir et nous nous réjouissons de ses nouveaux membres.

 

Watch the Med Alarm Phone

Contact: wtm-alarm-phone@antira.info

*************
Four Alarm Phone cases:

26.7.2015, Chios, engine was taken away and boat was pushed back, see: http://watchthemed.net/index.php/reports/view/183

27.7.2015, Lesvos, two groups in distress in the Aegean Sea near Lesvos, rescued by Turkey, one boat punctured by Greek coastguard, see: http://watchthemed.net/index.php/reports/view/183

31.7.2015, Samos, distress after stabbing of the boat, see: http://watchthemed.net/index.php/reports/view/189

1.8.2015, Lesvos, distress after taking away the petrol, see: http://watchthemed.net/reports/view/192

Further sources:

(1) http://infomobile.w2eu.net/2015/07/27/minors-separated-from-their-family-in-moria-greek-coast-guard-punctures-refugee-boat-under-the-eyes-of-frontex/

(2) http://www.hcg.gr/node/10695

Watch the Med Logo

Support the Hotline


Nous travaillons principalement en Anglais, du coup la version anglaise du site sera la plus à jour. Cependant, nous travaillons continuellement à la mise à jour du site dans les autres langues