L’UE tue les réfugiés, des ferries, pas Frontex!

Communiqué de presse du Numéro d’Alerte

Au moins 650 personnes se sont noyées la nuit dernière, à environ 73 milles nautiques au nord des côtes Libyennes, alors qu’elles cherchaient à rejoindre l’Italie.

Elles étaient à bord d’un bateau de 30 mètres de long qui a chaviré à l’approche du navire marchand King Jacob venu leur porter secours. Il y a seulement 28 rescapés.

Il s’agit de la plus grande catastrophe de l’histoire récente de la Méditerranée, impliquant un bateau de réfugiés. Avec sa décision du 27 Août 2014 de réduire les opérations de secours en mer, l’UE est responsable de ces morts en masse. L’UE a les moyens et la possibilité de secourir les réfugiés en Mer Méditerranée. Au lieu de cela, elle laisse les personnes se noyer.

Ces dernières semaines, nous, Numéro d’Alerte Watch The Med, sommes devenus les témoins directs de la lutte pour la survie, de la mort sur ces embarcations, de l’angoisse des proches.

Nous avons également été témoins de la manière dont les gardes côtes d’Italie et de Malte, ainsi que l’équipage de navires commerciaux, ont fait preuve de beaucoup efforts, mais ont souvent été dans l’impossibilité d’empêcher les morts, faute de disposer de l’équipement suffisant pour mener des opérations de secours. Et ceci est dû aux décisions politiques faites au niveau de l’Union Européenne.

La Forteresse Europe a causé dix mille morts en Mer Méditerranée au cours des 25 dernières années.

Les responsables sont:

Les politiciens et forces de police qui ont créé, à travers le Régime de Schengen, l’obligation générale de visa et la traque organisée de réfugiés et de migrants sans visas ;

Les politiciens, les forces policières et militaires qui ont établi Frontex au cours des 10 dernières années et ont transformé la Mer Méditerranée, entre la Libye et l’Italie, depuis le Printemps Arabe en une zone de haute sécurité ;

Les politiciens de l’UE qui ont décidé, le 27 Août 2014 à Bruxelles de réduire l’opération de secours italienne, Mare Nostrum et d’instaurer une politique de dissuasion à travers l’opération de Frontex, Triton, le des côtes Italiennes!

Ils portent la responsabilité des milliers de morts survenues dans la zone maritime comprise entre la Libye et l’Italie.

La mort doit prendre fin:

Nous exigeons la création immédiate d’une ligne directe de ferries pour les réfugiés, à partir de Tripoli et d’autre pays de l’Afrique du Nord, vers l’Europe.

Nous exigeons la création de voies sûres et légales pour les réfugiés, leur permettant de rejoindre des lieux de refuge, sans être obligés de risquer leurs vies.

Nous appelons à une action directe et immédiate contre ces décisions et doctrines politiques meurtrières de l’UE.

Watch the Med Alarm Phone

 

Watch the Med Logo

Support the Hotline


Nous travaillons principalement en Anglais, du coup la version anglaise du site sera la plus à jour. Cependant, nous travaillons continuellement à la mise à jour du site dans les autres langues